Haut

En 2022 et 2023, lors de nos deux voyages en Thaïlande, nous avons décidé de consacrer du temps pour aller sur les îles au large de la province de Trat, près du Cambodge. Lors de ces voyages, nous avons choisi ces îles en raison de la mousson présente sur une bonne partie du reste du pays (îles de la mer d’Andaman et plus au sud prés de la Malaisie). 

De plus, plusieurs personnes nous ont dissuadés d’aller sur les îles au large de Pattaya. Le choix était donc restreint et il s’est donc porté sur Koh Chang et Koh Kood. En 2022, notre périple a donc débuté par Koh Chang, où nous avons pris le bateau à Aow Thammachat pour traverser avec notre voiture de location.

Koh Chang recèle quelques plages très sympas comme White Beach Sand, Klong Prao Beach ou Lonely Beach. Malgré la basse saison fin novembre, ce qui limite la foule, l’île n’est pas aussi paisible que nous l’imaginions. Sur l’est de l’île, il y a beaucoup de restaurants, d’animation, le littoral est pas mal bétonné, et même un peu de prostitution, ce qui n’a pas été une bonne surprise. Et ça ne correspondait pas vraiment à nos attentes, au vue des images de rêve des îles thaïlandaises que nous avons vu avant notre départ.

Afin d’être au calme nous avons choisi de passer nos nuits à l’hôtel “The Garden of Joy” au nord-ouest de l’île. Il est important de noter que si vous n’avez pas de voiture, séjourner dans cette partie de l’île peut rapidement compliquer vos déplacements.

En 2023, de passage dans la région de Trat, nous avons décidé de ne pas retourner à Koh Chang. On ne peut pas dire Koh Chang ne soit pas agréable, mais nous avons découvert d’autres destinations qui correspondaient mieux à nos attentes.

Après avoir passé quelques jours sur Koh Chang, nous prenons la décision de nous rendre à Koh Kood. Plutôt que d’embarquer depuis le sud de l’île, nous choisissons de retourner sur le continent pour atteindre le port de Laem Sok, où nous laissons notre voiture au parking de la compagnie Koh Kood Princess. Le trajet est rapide, et dès notre arrivée sur Koh Kood, nous sommes frappés par le contraste avec Koh Chang.

Le simple fait de voir très peu de voiture, présageait un environnement bien plus calme. Les quelques voitures que l’on croise sont pour la plupart des pickups transportant les touristes depuis le port d’Ao Salad.

Bang Bao beach

En 2022, nous avons séjourné plusieurs nuits à Kuba Bungalows, où le petit déjeuner était délicieux. En 2023, notre choix s’est porté sur le Koh Kood Lodge et Banchoeng Kao, et on recommande plutôt le second. Il faut compter 250baths pour la location journalière d’un scooter. A savoir qu’on trouve de l’essence chez les particuliers pour 40 baths le litre, ce qui permet de s’aventurer sur l’île sans souci (à condition que l’aiguille du réservoir fonctionne).

Koh Kood offre une atmosphère unique, quelque chose que nous n’avons pas ressenti à Koh Chang. Peut-être est-ce l’authenticité des lieux ou la chaleur des habitants qui contribue à cette ambiance particulière. Voir même le calme ou le littoral moins bétonné, peu importe, nous sommes tombés amoureux de cette île magnifique.

Venir sur ces îles sans faire de plongée serait vraiment dommage. C’est pour cela que nous nous sommes rendus à Kok Kood Divers, près de la plage de Bang Bao, pour nous inscrire à une session de snorkeling. Ce qui est généralement proposé est d’aller faire du snorkeling ou de la plongée dans le parc national de Koh Rang. Il faut compter 1400 baths par personne pour la journée complète, repas, transferts depuis l’hôtel et trois sorties de snorkeling inclus.

La diversité marine était spectaculaire, avec des coraux et des poissons de différentes couleurs. Nous avons eu la chance de voir une grande variété d’espèces de poisson, notamment des poissons-lions, des raies, de grands barracudas, des poissons-titans, des poissons-clowns, des poissons-perroquets, des poissons-papillons, des poissons-cochers grégaires, des girelles vertes, des poissons-lapins, et bien d’autres. La bonne nouvelle est que le parc a été fermé pendant deux ans vis à vis du COVID-19, ce qui à permis aux fonds marins de se régénérer.

En 2022 et 2023, nous avons exploré l’île en scooter, comme font tous les touristes. Les plages que nous vous conseillons sont celles de Bang Bao,de Klong Hin, d’Ao Tapao, d’Ao Phrao, et la Secret Beach plus au nord. La diversité et la beauté de ces plages sont extraordinaires. Si vous aimez les plages tranquilles de sable blanc et les nuances de bleu, alors vous allez être servi.

Si vous êtes amateur de snorkeling, la plage de Klong Hin est un incontournable. Sur le côté gauche de cette plage, vous pouvez voir des rochers reliant une autre plage, et à cet endroit, il y a beaucoup de poissons. De plus, de nombreux restaurants sont présents sur l’île, proposant des repas à des prix raisonnables (mais plus élevés que sur le continent). Pour vous donner quelques adresses, il y a la guesthouse de Banchoeng Kao et le restaurant Black Bananas.

Bien que Koh Kood ait été un coup de coeur, le charme de Koh Mak l’a emporté de justesse. Mais avant de parler de Koh Mak, voici quelques photos de Koh Kood.

Never Bar & Cafe
PeterPan Resort

En 2022, on avait prévu de se rendre à Koh Mak et Koh Wai, mais faute de temps, ça n’a pas été possible. En 2023, on a rectifié le tir. On a quand même dû zapper Koh Wai aussi cette fois-ci car les horaires de bateau ne collaient pas avec notre planning (départ à 9h30, retour à 14h30). Par contre on a sauté sur l’occasion pour Koh Mak, et ça a été le coup de cœur de notre voyage en Thaïlande.

Cette île nous avait été fortement recommandée, et elle a vraiment tenu ses promesses. On a tellement aimé qu’on y est retournés deux fois pendant notre périple de 2023, y passant pratiquement une semaine. Même si l’île ne fait que 12 km², on n’a eu aucun regret. Nous avons pris le bateau depuis Laem Sok, laissant notre voiture au parking de Koh Kood Express (speed boat). La traversée prend entre 30 et 40 minutes pour rejoindre l’île.

Cococape Resort

Koh Mak, c’est un peu comme Koh Kood, mais en version mini. Il y a encore moins de voitures, car moins d’habitants et c’est bien plus petit. C’est aussi à la fois plus calme et plus authentique, la barre est placée encore plus haute. Ça ne diminue en rien notre appréciation pour Koh Kood, mais Koh Mak, quelle claque ! On ne s’attendait pas à ce que ce soit aussi magnifique.

Notre spot préféré sur l’île reste le Cococape Resort. Malheureusement, l’entrée coûte 200 baths, mais ça vous donne un accès illimité pendant un mois au resort, à sa plage, et à son bar sur pilotis (celui qu’on voit partout en photo à l’aéroport de Bangkok). Vous aurez aussi droit à un smoothie ou autre au fameux bar au bout du pier. C’est l’endroit parfait pour du snorkeling, ou vous aurez des équipements de snorkeling gratuits à disponibilité et une faune marine riche en poissons, oursins, concombres de mer, et coraux !

Il y a même plusieurs voitures sous l’eau, je ne suis pas sûr, mais elles ressemblent à des Land Rover ou des véhicules de l’armée, recouverts de coraux colorés et tout ça à 6 ou 7 mètres de fond. 

À noter que depuis ce spot, on peut rejoindre l’île de Koh Kham en face, qui ne comporte qu’une plage et un resort (traversée en kayak également possible).