Haut

L’un des coins les plus beau du Monténégro (je pense) est le long des bouches du Kotor car les paysages changent du tout au tout, entre la ville de Kotor, les villages vénitiens, le parc du Lovcen, les plages aux eaux turquoises, bref, il ça vaut vraiment le détour. Notre programme consisté à visiter les villages vénitiens  de Perast, Savina, Risan, Kotor, etc..

Difficile de ne pas tomber sous le charme de Kotor qui est une ville classée au patrimoine de l’Unesco dont la principale attraction est le bastion Saint-Jean et ses 1350 marches à monter ! Heureusement que nous sommes en avril et c’est largement supportable même s’il fait déjà chaud car la montée est longue mais le panorama est à couper le souffle !

Oui il faut bien grimper tout là haut !

La vue sympa d'en haut

SI vous aimez les villages médiévaux, les palais vénitiens bordés de laurier rose, l’architecture baroque et j’en passe et des meilleurs alors longer les bouches de Kotor et vous tomberez sur de très jolis petits villages comme celui de Perast ou Risan. Pas besoin d’une journée complète mais une bonne balade de plusieurs heures suffit pour en faire le tour.

En allant un peu dans l’arrière pays, il est possible de visiter le parc du Lovcen et son fameux mausolée de Petar II Petrovic-Njegos, au sommet du pic Jezerski. Mais qui est ce Monsieur ? Petar II Petrović-Njegoš était un prince-évêque du Monténégro, poète et philosophe, dont les œuvres sont largement considérées comme les plus importantes dans la littérature monténégrine et serbe.

A l’origine, Njegos était enterré dans la petite chapelle qu’il avait construite de son vivant. Après la destruction de la chapelle par l’armée austro-hongroise pendant la Première Guerre mondiale, la nouvelle chapelle a été construite en 1925.

Lors du centenaire de la mort de Njegos en 1951, le gouvernement monténégrin a décidé de construire le mausolée, en l’honneur du nom et de l’œuvre du grand poète. Le célèbre sculpteur croate Ivan Mestrovic a été engagé pour le projet.

Lorsque vous entrez dans le Mausolée, il y a deux sculptures de la mère et de la fille – toutes deux de la famille de Njegos – selon certains historiens. Au milieu du Mausolée se trouve la figure de Njegos avec un aigle aux ailes déployées. En bas, dans la crypte du mausolée, se trouve la tombe de Njegos.

Nous partons le lendemain pour rejoindre notre point de départ, nous passerons un col à 3500m, on sent que les chevaux sont un peu fatigués mais on prend notre temps, nous ne sommes plus que 3 avec le guide car les belges qui étaient avec nous ont décidé de rentrer en voiture (une des deux personnes avaient peur d’être à cheval). Et au bout de 5 longuuuesss heures, nous arrivons enfin au camp, on est fatigué car nous avons vraiment mal aux genoux et nous n’avions pas bien dormi (même avec 3 couvertures, il faisait froid dans la yourte). La famille du guide nous invite à manger, c’est appréciable de leur part car nous n’avions pas payé, on leur laissera un petit cadeau et nous repartons en fin de journée pour Kotchkor où nous arrivons a prendre immédiatement un taxi partagé pour Naryn (500soms pour 2 et 1h45 de route) où nous continuerons notre chemin pour visiter le caravansérail de Tash-Rabat.

post a comment